FAQ

Consultez les questions les plus posées ou posez directement la votre

Vous avez une question ?

Allez-vous encore investir dans notre pays alors que vous serez encore plus présent à l’international ?

La France est, et restera, le coeur de notre groupe, comme elle l’est déjà et depuis toujours pour les deux entités que nous souhaitons rapprocher. 

C’est parce que nous serons plus présents à l’international, là où la demande pour nos activités est la plus dynamique, que nous pourrons investir plus encore en France. Pour une fois que l’on est face à la perspective de mettre la croissance à l’étranger au service de la France, et pas l’inverse, nous aurions tort de nous en priver.

La seule raison pour laquelle vous conduisez cette opération c’est pour vous débarrasser d’un concurrent

Nous conduisons cette opération parce que le groupe Engie se défait librement de sa participation dans Suez et que nous aurions fait une erreur en ne regardant pas sérieusement l’opportunité qui nous est soudainement offerte de rapprocher nos deux entités.

Ce rapprochement est si naturel, tant nos activités et notre empreinte géographique sont idéalement complémentaires, que cela fait des années qu’il est évoqué et, en règle générale, considéré comme logique et sain par les analystes.Par ailleurs, c’est aussi pour éviter que ce concurrent, qui fait la moitié de notre taille, ne soit racheté par un acteur étranger qui deviendrait instantanément plus gros que Veolia que nous souhaitons mener cette opération. Réaliser une opération parfaitement rationnelle d’un point de vue industriel, tout en protégeant l’excellence française en matière environnementale, tel est le sens de cette opération.Nous rappelons enfin que, dans un passé pas si lointain, Suez a pu souhaiter ce rapprochement entre nos deux entités. Son management en a même été à l’initiative en 2012 en proposant un rapprochement amical, qui avait alors achoppé sur l’absence de repreneur pour l’activité Eau en France - écueil nous évitons cette fois-ci en présentant une solution robuste avec Meridiam.

Allez vous abandonner vos ambitions dans l'énergie, qui ne fait pas partie du spectre d’activité de Suez ?

Au contraire, en réalisant cette opération nous affirmons notre ambition de devenir la référence mondiale de la transformation écologique. Or, pour atteindre cet objectif, nous devons encore renforcer notre expertise dans les services à l’énergie. 

En amont de cette opération, Veolia se renforce dans les énergies avec la conclusion d’importants contrats. 
Cette dynamique est amenée à se poursuivre et cela fera l’objet d’annonces ultérieures.

Allez vous supprimer de nombreux emplois en France, et faire des économies, au bénéfice des actionnaires ?

Cette opération serait réalisée sans effet négatif sur l’emploi en France.
Les synergies espérées à l’occasion de cette opération de rapprochement reposent avant tout sur la création de valeur, et non pas sur la soustraction des effectifs et la réduction des moyens. Nos deux entités combinent sans conteste des compétences fortes dans le domaine industriel, la maîtrise de la technologie, l'expérience de l'international. On peut penser que la fertilisation croisée de ces compétences sera créatrice de valeur.

Par ailleurs, Antoine Frérot est, sans doute, le patron français qui a porté le plus haut le discours concernant la responsabilité que l’entreprise a vis-à-vis de l’ensemble de ses parties prenantes, et pas seulement de ses actionnaires. Il suffit de regarder comment Antoine Frérot  a mené la transformation de Veolia au cours des dernières années, sans jamais affaiblir l’entreprise sur le terrain de l’emploi pour avoir la conviction que cette opération sera conduite dans un souci de stabilité et avec toutes les garanties nécessaires pour les collaborateurs des deux groupes. 
Enfin, l’accord trouvé avec Meridiam pour la reprise des activités Eau en France de Suez, qui sont particulièrement intensives en main d’oeuvre, garantit, lui aussi, la pérennité et la stabilité de l’emploi.

Poser une question

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Antoine Frerot

l'annonce

l

'

a

n

n

O

N

c

e

Veolia annonce le dépôt d’une offre publique d’achat sur l’intégralité du capital de Suez pour mener jusqu’à son terme le rapprochement entre les deux groupes.

Lire le communiqué de presse de veolia

“Je suis très heureux de poser aujourd’hui en France la première pierre d’un super champion mondial de la transformation écologique. C’est une magnifique opportunité pour les salariés, les clients et les actionnaires des deux groupes, et c’est un projet qui sert la France et qui sert la planète.

Antoine Frérot, PDG de Veolia

Les dates clés

Le 31 juillet 2020,
le groupe Engie annonce une revue stratégique de ses actifs et met en vente sa participation au capital de Suez
Le 30 août 2020,
Veolia propose d’acquérir auprès d’Engie 29,9% de Suez,
avant de lancer, dans un second temps, une offre sur le solde des actions pour rapprocher
nos deux groupes.
Lire le communiqué de presse de Veolia
Le 30 septembre 2020,
Veolia réitère son attachement à la mise en œuvre de son projet de constitution d’un leader mondial de la transformation écologique. Ayant pris en compte les préoccupations de l’Etat et d’Engie, Veolia a décidé d'améliorer sa proposition dans l’ensemble de ses composantes afin de présenter la meilleure offre possible en vue de la délibération du conseil d’Engie de ce jour
Lire le communiqué de presse de veolia
Le Conseil d’Administration d’Engie accueille favorablement l’offre améliorée de Veolia, considérant que cette offre répond à ses attentes en termes de prix et de garanties sociales. Le Conseil a par ailleurs décidé de demander à Veolia d’étendre la validité de sa nouvelle offre jusqu’au 5 octobre 2020 afin de formaliser son engagement inconditionnel de ne pas lancer d’offre publique d’achat qui ne soit pas amicale.
Lire le communiqué de presse d'engie
Veolia accueille avec satisfaction les conclusions du Conseil d’Administration tenu par Engie et accède à ses demandes :
  • d’extension de la validité de l’offre présentée aujourd’hui à Engie jusqu’à la date du lundi 5 octobre 2020 ;
  • de formalisation, d’ici à cette date, des modalités de son engagement de ne pas lancer d’offre publique d’achat hostile sur les titres de Suez.
Lire le communiqué de presse de veolia
Le Conseil d’Administration d’Engie prend acte de l’extension de validité de l’offre de Veolia jusqu’au 5 octobre et se félicite de cette opportunité de rapprochement entre Veolia et Suez.
Lire le communiqué de presse d'engie
Le 5 octobre 2020,
le Conseil d’Administration d’Engie accepte l’offre de Veolia pour le rachat de sa participation dans Suez.
Lire le communiqué de presse d'engie
Veolia acquiert auprès du groupe Engie 29,9% du capital de Suez et confirme son intention d’en acquérir le contrôle.
Lire le communiqué de presse de veolia
Le 7 février 2021,
Veolia annonce le dépôt d’une offre publique d’achat sur l’intégralité du capital de Suez pour mener jusqu’à son terme le rapprochement entre les deux groupes.
Lire le communiqué de presse de veolia

L’urgence écologique est plus forte que jamais, face à l’état des ressources naturelles et au dérèglement climatique. La pression grandissante de l’opinion publique, le Green Deal européen et les plans de relance qui s’annoncent dans de nombreux pays font de l’ambition écologique une nécessité. Ce projet nous permettra de compléter les solutions que nous fournissons aux acteurs publics et privés afin de leur donner les moyens de réduire durablement leur impact environnemental. Cette opportunité historique permettra de construire le grand champion mondial français de la transformation écologique, tout en accélérant le développement international et en renforçant la capacité d’innovation du nouvel ensemble. Ce projet s’inscrit dans une approche amicale, tant nous partageons avec Suez les mêmes métiers, la même culture et les mêmes valeurs.

Antoine Frérot, PDG de Veolia

Dans la presse, un intérêt large et immédiat

“Un mariage dont on parle depuis 10 ans et qui unirait deux entreprises dont les activités remontent au Second Empire.”

Article du 31 août 2020, par Jean-Michel Bezat

“Le mariage de ces deux poids lourds français des services aux collectivités locales donnera naissance à un champion mondial dans la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie.”

Article du 30 août 2020, par David Barroux

“La logique stratégique d’une union entre Véolia et Suez est très forte et créerait un leader mondial incontesté des services environnementaux à un moment où la transformation écologiques s’accélère.”

Reprise de la dépèche Reuters du 31 août 2020

“By combining the very solid skills of Suez and Veolia, this transaction would be able to significantly accelerate the development of the new entity in the face of growing comptetition, and would enable the industry inf France, Europe and the world to meet the environmental challenges of the 21st century.”

Reprise de la dépèche Reuters du 31 août 2020

une offre favorablement accueillie par la bourse

voir la vidéo
Antoine Frerot

l

e

p

r

O

j

e

t

le projet

Un ensemble industriel unique en son genre

Maximiser notre impact pour la planète, les salariés et nos clients

Le projet que nous formons en proposant de bâtir, avec Suez, un ensemble industriel unique en son genre est la prolongation évidente de notre programme stratégique Impact 2023. En rassemblant nos forces, nous réunissons dans une même entreprise toutes les solutions nécessaires pour que nos clients puissent réussir leur transformation écologique, nous bénéficions de la complémentarité idéale de nos empreintes géographiques respectives et nous conjuguons nos investissements en Recherche et Innovation au lieu de les doublonner chacun de notre côté. En somme, nous nous assurons de maximiser notre impact positif pour l’ensemble de nos parties prenantes : nous construisons le Groupe d’après pour le monde d’après.

Antoine Frérot, PDG de Veolia

Le projet de construire avec Suez le champion mondial de la transformation écologique repose sur une ambition collective : celle de maximiser notre impact positif pour la planète, pour les salariés de nos deux groupes et pour l'ensemble nos clients.

UNE CONCURRENCE PRÉSERVÉE

Construire le champion mondial de la transformation écologique, tout en respectant l’ensemble des règles de concurrence

En amont de cette opération, Veolia a déjà identifié les sujets de concurrence ciblés qu’impliquerait une telle combinaison et a proposé des solutions.

Concernant notamment les activités Eau France de Suez

“Demain Veolia et Suez, ce serait avant tout une formidable aventure humaine.”

Jean-Marie Lambert, Directeur des ressources humaines du groupe Veolia

Veolia a identifié un acquéreur capable de préserver la concurrence et l’emploi pour les activités de Suez Eau France, en la personne de Meridiam, entreprise française de gestion d’infrastructures. Meridiam s’est formellement engagé à cette acquisition.

Ainsi, Meridiam reprendrait l'ensemble des activités Eau France de Suez, ainsi que les équipes d’ingénierie et de R&D liées à ce pôle. Meridiam, société à mission, leader mondial de l'investissement et de la gestion d’infrastructures au service de la collectivité, permettrait à Suez Eau France d’avoir accès aux moyens financiers nécessaires afin de réaliser son potentiel de croissance et son ambition industrielle.

Pourquoi avoir choisi Meridiam comme repreneur ?

Meridiam s’engage non seulement à préserver l’emploi, mais aussi à le développer et à embaucher 1 000 apprentis.

“Non seulement je le garantis, mais je pense qu’on le développera”.

Thierry Déau, Interview accordée à Ouest France le 12 septembre 2020, article de Patrice MOYON

“Nous sommes une société à mission autour du climat, de la biodiversité,
de l'énergie propre”.

Thierry Déau, Interview accordée au Parisien le 5 septembre 2020, article de Sébastien Lernould

“Nous allons mettre tous les moyens dans Suez Eau France pour être un concurrent crédible face à Veolia. Si nous sommes alliés à Antoine Frérot pour porter une solution aujourd'hui dans le rachat de Suez, une fois que tout sera signé, nous serons les meilleurs ennemis sur le marché de l'eau en France”.

Thierry Déau, article du Monde le 7 septembre, par Jean-Michel Bezat

DES GARANTIES SOCIALES

Construire une aventure humaine avec l’ensemble des salariés

UN MESSAGE À TOUS LES SALARIÉS DE VEOLIA ET DE SUEZ

“Nous souhaitons accueillir l’ensemble des équipes de Suez, l’ensemble des salariés, du management, et même du top management. Nous ne serons pas trop pour le grand projet que nous envisageons”.

Antoine Frérot, PDG de Veolia
Unissons nos forces pour relever le défi de ce siècle !

Les engagements de Veolia sur l’emploi comme sur l’intégration des équipes venant de Suez sont forts, clairs et sans équivoque.

Une culture sociale forte au sein du groupe

Chez Veolia, le dialogue social est au cœur de la performance du Groupe. Cette culture d'un dialogue social innovant et respectueux des parties prenantes a permis au Groupe de grandir et de se transformer en profondeur depuis 2013.

osis

Nous l’avons également prouvé en août quand Suez nous a vendu Osis, une société qui compte près de 3000 personnes, soit environ 20 % des salariés de l'activité Eau de Suez en France.

Les métiers de la transformation écologique sont appelés à connaître une croissance significative

Nous avons besoin de tous les talents, de toutes nos forces pour relever le défi de la transformation écologique !

"A l’heure de l’urgence écologique, nous avons besoin d'additionner nos forces plutôt que de les disperser. ”

Antoine Frérot, PDG de Veolia

Concernant les équipes mobilisées sur le terrain

Les métiers de service opérationnels comme les ripeurs qui collectent les poubelles ne se délocalisent tout simplement pas. On ne ramasse pas les poubelles à Montélimar avec les gens de Bordeaux.

Pour le management

"La crainte de perte d’emplois ne peut légitimement concerner que les effectifs de structure, et donc essentiellement le siège, mais là encore je tiens à les dissiper. Le siège de Suez compte environ 750 personnes. Une partie, 100 à 200, rejoindra Meridiam. Les salariés restants correspondent d’une part à des postes dont nous avons absolument besoin (chercheurs, ingénieurs, juristes…) et d’autre part pour les autres, à défaut de postes strictement identiques, nous veillerons à leur construire un parcours professionnel.”

Antoine Frérot, PDG de Veolia

"Soyons clairs, trouver un poste intéressant à 300 personnes dans un groupe de 250.000 salariés ne posera aucune difficulté.”

Antoine Frérot, PDG de Veolia

DES SYNERGIES

Mettre en commun des expertises, des valeurs, des technologies

Veolia et Suez ont forgé des collectifs semblables par leurs savoir-faire et des valeurs communes, au 1er rang desquelles le respect et le sens du client.

Nous voulons que ce rapprochement soit mutuellement enrichissant, pour tous les collaborateurs.

Antoine Frerot

n

o

t

r

e

a

m

b

i

t

i

o

n

notre ambition

La volonté de rapprocher Veolia et Suez ouvre la possibilité de créer un acteur mondial à la hauteur du défi qu’est la transformation écologique, en maximisant notre impact pour l'ensemble de nos parties prenantes. Un développement qui permettra aussi de saisir l’immense potentiel des marchés de l’environnement.

BÂTIR LE GROUPE D’APRÈS

POUR RÉPONDRE AUX DÉFIS DE LA TRANSFORMATION ÉCOLOGIQUE

Nous assistons à une prise de conscience collective et accélérée des enjeux environnementaux, qui pousse gouvernements, entreprises et citoyens à agir. Entre les plans de relance nationaux liés au Covid-19, qui font la part belle à la protection de l’environnement, et l’ambitieux Green Deal européen, le contexte est particulièrement porteur pour nos métiers. Pour apporter une réponse solide et engagée à cette tendance de fond, il est impératif d’avancer groupés.

En créant avec Suez le champion mondial de la transformation écologique, nous deviendrons la première entreprise au monde à pouvoir offrir toutes les solutions nécessaires pour répondre aux grands enjeux de notre temps : l’urgence du dérèglement climatique, la raréfaction des ressources, ou encore les défis de l’urbanisation et de la digitalisation.

Qu’est-ce que le Green Deal européen?

Le « Green Deal », ou pacte vert pour l’Europe, est la feuille de route visant à rendre l’économie de l’Union européenne durable, via notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la promotion de l’économie circulaire ou la protection de la biodiversité. Se positionner sur un marché en pleine structuration Si le marché mondial est encore fragmenté, les opportunités commerciales liées à l’urgence et à l’ampleur des enjeux environnementaux vont l’amener à se structurer rapidement, et feront certainement émerger de nouveaux concurrents étrangers. Nos deux groupes rassemblés pourraient potentiellement générer un chiffre d’affaires de 41 milliards d’euros, passant notre part du marché mondial de 3% à 5%. Ce pacte s’accompagne d’un « mécanisme de transition juste » représentant plusieurs centaines de milliards d’euros d’investissements potentiels pour soutenir les projets de transition écologique.

SE POSITIONNER SUR UN MARCHÉ EN PLEINE STRUCTURATION

Saisir les opportunités commerciales liées à l’ampleur des enjeux environnementaux

Si le marché mondial est encore fragmenté, les opportunités commerciales liées à l’urgence et à l’ampleur des enjeux environnementaux vont l’amener à se structurer rapidement, et feront certainement émerger de nouveaux concurrents étrangers. Nos deux groupes rassemblés pourraient potentiellement générer un chiffre d’affaires de 41 milliards d’euros, passant notre part du marché mondial de 3% à 5%.

Pour répondre aux enjeux environnementaux, il est impératif de rassembler nos forces. Le rapprochement de Veolia et Suez ferait émerger la première entreprise au monde à offrir toutes les solutions nécessaires à la transformation écologique.

ÉLARGIR NOTRE EMPREINTE GÉOGRAPHIQUE

Renforcer la présence du Groupe à l’international

Du fait de la complémentarité des implantations géographiques différentes de Suez et de Veolia, mais aussi en consolidant les zones clés où nos deux groupes sont implantés, l’empreinte internationale du nouvel ensemble serait élargie, avec un positionnement renforcé dans les régions du monde en forte croissance.

Répartition géographique du chiffre d’affaire
En milliards d’euros en 2019

Une présence renforcée sur un marché mondial concurrentiel pour porter notre voix et notre ambition

"Le rapprochement Veolia-Suez est un formidable booster qui peut nous faire entrer dans une nouvelle dimension sur un marché mondial où la taille est un atout capital."

Christophe Maquet, Directeur de la zone Afrique-Moyen-Orient du groupe Veolia

Dans le secteur de la transformation écologique, la concurrence s’intensifie et s’internationalise à grande vitesse, y compris en provenance de Chine. 

L’heure est au rassemblement de nos forces pour créer en France un super champion mondial.

CONSOLIDER NOS EXPERTISES ET NOS OFFRES

Créer une offre intégrée, déployable à grande échelle

Veolia et Suez, déjà proches par leur nationalité et leur savoir-faire, apportent à leurs clients des solutions complémentaires. Réunies sous une même marque, elles constitueront une offre intégrée, susceptible d’être déployée à grande échelle, partout dans le monde.

“Veolia et Suez réunis ensemble au sein d'un seul groupe c'est un merveilleux outil industriel au service de l'accélération de la transformation écologique.”

Estelle Brachlianoff, DGA en charge des opérations

Une offre intégrée pour nos clients

Traitement et distribution de l’eau, collecte et valorisation des déchets, notamment dangereux et toxiques, recyclage des plastiques, dépollution des sols, qualité de l’air, optimisation des consommations d’énergie… : réunies, les compétences de Veolia et de Suez constituent une très large palette de solutions.

Elles sont aussi complémentaires sur des segments stratégiques porteurs : le rapprochement avec Suez permettrait par exemple de renforcer nos capacités en matière de recyclage de certains plastiques, comme le LPDE (polyéthylène à basse densité) ou le PET en France. À l’heure où collectivités et industries cherchent à rendre leurs activités plus propres et plus sobres, le nouvel ensemble permettrait d’apporter à nos clients les multiples compétences nécessaires à la transformation écologique.

Une capacité de déploiement renforcée

Le projet de rapprochement ne correspond pas à un appétit capitalistique, mais bien à l’opportunité d'investir pour continuer à faire la trace sur nos marchés. Le nouvel ensemble pourra consolider et déployer massivement nos solutions et technologies, en augmentant nos capacités d’investissements pour répondre aux besoins les plus exigeants, mais aussi en permettant à nos clients de bénéficier de plus de synergies. La digitalisation de nos activités en est un bon exemple : pour assumer les investissements de départ, mais aussi pour tirer le meilleur de la data, la taille est un atout capital.

DÉCUPLER NOTRE CAPACITÉ D’INNOVATION

Proposer des technologies innovantes, inventer les services de demain

“Pour offrir aux salariés comme aux actionnaires un projet enthousiasmant dans la compétition mondiale, il ne faut pas voir petit, il faut voir grand. Non pas pour être gros, mais pour être fort.”

Antoine Frérot, PDG de Veolia @LesEchos

L’innovation est un levier de compétitivité majeur qui nécessite d’investir, d’entretenir l’intelligence collective et de partager les meilleures pratiques.

Nous sommes dans un moment d’urgence écologique. Seule la moitié des solutions technologiques que l’on utilisera dans 20 ans ont été inventées. Il reste encore à les généraliser et surtout à inventer la moitié manquante.

“Ensemble on serait considérablement plus forts. Additionner les capacités de Veolia et Suez  à l'échelle continentale c'est la garantie de proposer à nos clients des offres plus fiables et plus compétitives.”

Jean-François Nogrette, Directeur Veolia Technologies & Contracting

“Nous avons créé l'école française de l'eau au 19e siècle, aujourd'hui avec ce rapprochement entre Veolia et Suez nous allons remporter la bataille mondiale de la transformation écologique.”

Olivier Brousse, Directeur Stratégie et Innovation chez Veolia

Créer l'école européenne de la transformation écologique

Le projet de rapprochement entre Veolia et Suez comporte la mise en place d’un centre de formation professionnelle inédit, capable de dispenser les enseignements nécessaires aux métiers de demain, tout en contribuant à notre rayonnement intellectuel et industriel. Basée en France, s'appuyant sur la longue histoire des Campus Veolia dans les métiers de l'environnement, cette « École européenne de la transformation écologique » pourrait diplômer quelque 500 étudiants chaque année favorisant l’accès à l’emploi des jeunes non qualifiés, notamment.

RASSEMBLER DES FORCES CONVERGENTES

Construire un projet de développement et d’accélération

Leurs cultures, valeurs, métiers et savoir-faire, tout comme les ambitions de leurs nouveaux plans stratégiques, rendent nos deux groupes plus que jamais compatibles et propices à une intégration réussie.

Des collaborateurs engagés et passionnés

Veolia et Suez, ce sont deux longues histoires industrielles qui ont forgé des collectifs semblables par leurs savoir-faire, une même passion du métier et des valeurs communes, au premier rang desquelles le respect et le sens du client.

Les synergies que nous trouverons dans notre rapprochement ne seront pas seulement opérationnelles, nous les voulons aussi synonymes d’enrichissement mutuel pour tous les collaborateurs. Ce rapprochement est un projet de développement et d’accélération.

Des stratégies alignées

Impact 2023 pour Veolia, Shaping 2030 pour Suez : les missions et les plans stratégiques des deux groupes sont convergents, tout autant tournés vers les marchés internationaux à fort potentiel de croissance et d’innovation.

Collaborateurs à fin 2019

UNE PERFORMANCE PLURIELLE

CRÉER DE LA VALEUR POUR TOUTES  NOS PARTIES PRENANTES

En cohérence avec le programme stratégique #Impact2023, le rapprochement avec Suez vise une création de valeur tant économique et financière que commerciale, sociale, sociétale et environnementale. Il bénéficiera à toutes nos parties prenantes.

Pour les salariés

Le nouvel ensemble, plus vaste, plus innovant et plus international, offrira des perspectives d’avenir et des opportunités enthousiasmantes à l’ensemble des talents, de Veolia comme de Suez, qui font aujourd’hui la renommée de nos deux entités. Nous nous engageons à ce que l’opération soit sans effet négatif sur l’emploi en France.

Pour la société

Les activités de nos deux groupes, au centre des préoccupations des clients publics comme privés, sont fortement intensives en emplois et pourvoyeuses de services essentiels pour la communauté. L’accélération de notre développement aura de fait un impact positif sur les territoires où nous sommes implantés.

Pour la planète

Le rapprochement de Veolia et Suez permettra de développer l’ensemble des solutions possibles pour traiter toutes les pollutions, y compris les plus difficiles, et pour faire face à la rareté croissante des matières premières.

Pour les clients

Les collectivités comme les clients industriels trouveront dans cette nouvelle entité un partenaire leur permettant d’atteindre encore plus rapidement leurs propres objectifs de transformation écologique

Pour les actionnaires

Notre conviction est que cette opération serait créatrice de valeur dès la première année pour les actionnaires de Veolia grâce notamment à des synergies opérationnelles et d’achats estimées à 500 millions d’euros, dont il a été tenu compte dans le prix proposé à Engie.

Antoine Frerot

E

n

q

u

e

l

q

u

e

s

m

o

t

s

en quelques mots

La volonté de rapprocher Veolia et Suez ouvre la possibilité de créer un acteur mondial à la hauteur du défi qu’est la transformation écologique, en maximisant notre impact pour l'ensemble de nos parties prenantes. Un développement qui permettra aussi de saisir l’immense potentiel des marchés de l’environnement.

Veolia + Suez, ce sont nos salariés qui en parlent le mieux !

Projet de rapprochement Veolia-Suez
Télécharger le document
© 2020 Veolia